Le Comité du 12 mai 1962 écrit au maire de Nice Christian ESTROSI

20/03/2014 09:05

Le maire de Nice Christian ESTROSI a fait part dernièrement dans les colonnes du journal Le Parisien de ses préoccupations en ce qui concernent les harkis et les rapatriés d'Algérie au regard de la commémoration du 19 mars 1962. Pour le maire de Nice, cette commémoration constituerait un "déni de vérité".

Monsieur Christian ESTROSI se présentant comme un élu local attentif aux préoccupations des familles de harkis, le Comité national de commémoration du 12 mai 1962 vient de lui adresser une lettre invitant le maire de Nice à organiser dans sa ville le lundi 12 mai 2014 une cérémonie de commération de l'abandon, du massacre des harkis et de conditions d'accueil dans des camps en France.

Le 12 mai 2014, plusieurs cérémonies de commémoration du 12 mai 1962 sont prévues dans plusieurs départements de France :  l'Hérault, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, la Dordogne.... Et peut-être à Nice et dans les Alpes-Maritimes... sous réserve des préoccupations de Monsieur Christian ESTROSI pour les familles de harkis ce jour-là...

_____________

Directive nationale pour l'édition 2014 de commémoration du 12 mai 1962

https://harkisetpouvoirspublics.fr/_files/200000060-c4575c552a/logo-pdf.png